1997 - 2000 : Hochschule für Musik « Carl Maria von Weber », Dresde

La chanteuse lyrique Mi-kyung Kim a suivi en Allemagne, d'octobre 1997 à Janvier 2000, un Cycle de Perfectionnement Supérieur en tant que soliste d'opéra. En allemand, "Aufbaustudium Solistenexamen in Gesang, Opernklasse".

Hochschule für Musik Carl Maria von Weber, Dresde
Hochschule für Musik, Dresde

A la Musikhochschule de Berlin, qui lui ouvrait ses portes, elle a préféré l'atmosphère plus feutrée, mais tout aussi studieuse, de la Hochchschule für Musik « Carl Maria von Weber » de Dresde , la superbe capitale de la Saxe. Ces deux établissements sont équivalents à un Conservatoire National Supérieur de Musique français.

Mi-kyung Kim a travaillé sous la direction du professeur Jürgen Hartfiel, baryton bien connu issu du prestigieux Opéra Semper de Dresde et gendre d'un autre baryton célèbre, Theo Adam.

Détail amusant, celui-ci a eu un jour l'occasion d'entendre Mi-kyung, dont il a fait l'éloge à son gendre alors même qu'il ignorait qu'elle était son élève.

Au-delà de ses quatre leçons hebdomadaires d'interprétation et de technique vocale, elle a pratiqué tous les jours du matin au soir, profitant des salles de répétition en libre service et de ses contacts au sein des autres classes, notamment la classe d'accompagnement.

Lors de ses études à Dresde, elle a participé à des masterclasses avec Walter Berry , Brigitte Fassbaender , Sir Colin Davis . Elle a également été une spectatrice assidue de tous les spectacles donnés par les plus grands musiciens du moment reçus à l'Opéra Semper, qui offre des conditions d'accès privilégiées aux étudiants de la Hochschule für Musik.

Cette période fut marquée par une intense activité musicale.

Hofkirche, Dresde
Hofkirche, Dresde

Mi-kyung Kim a collaboré à des "projets" variés avec les professeurs et étudiants des autres départements. Les salles de concert et églises de Dresde et de ses environs ont été le théâtre de nombreuses représentations données par les étudiants de la Hochschule für Musik, dont Mi-kyung était alors reconnue comme l'une des artistes les plus prometteuses.

Elle a donné des récitals de lieder allemands et d'airs d'opéra, participé comme soliste à des représentations d'oratorio, donné des concerts dans les églises, telles la superbe Hofkirche ou la célèbre Frauenkirche .

Toute cette activité a culminé notamment lors de deux représentations de l'opéra Gianni Schicchi de Puccini, données au Théâtre de Meißen, et lors du concert de fin d'étude, donné dans le grand auditorium bondé de la Hochschule für Musik.

Opéra Semper, Dresde
Opéra Semper, Dresde

Dans la foulée, et juste quelques heures avant de partir pour la France avec son futur mari, Mi-kyung Kim a participé comme soliste à un concert à l'opéra Semper , la direction de l'Orchestre de la Hochschule für Musik étant assurée par Sir Colin Davis .

Avec deux collègues des classes supérieures de chant, elle a interprété des airs extraits des Noces de Figaro de Mozart.

 

 

Retour au sommaire...